Et le service, alors ?

Mon oncle répète régulièrement, dans un wallon que je suis incapable de retranscrire : « nous ne sommes pas assez riches pour acheter bon marché ». Je lui donne raison, la plupart du temps, mais certaines expériences ne confirment pas son dicton.

Ainsi, après une visite chez l’ophtalmo, il y a plus ou moins deux ans, un opticien m’a conseillé des montures très légères (et plutôt chères), assorties de verres « de la dernière génération » (traduction : assez coûteux, également).

J’avais, depuis quelque temps, des soucis de vision intermédiaire (merci, l’ordinateur), et je me suis laissé convaincre.

Récemment, mes lunettes sont tombées, et la monture s’est fêlée des deux côtés. Ma vue n’a pas changé, la correction est toujours adéquate. Naïvement, je me suis donc présentée chez ce commerçant, et lui ai demandé de recoller les fêlures.

Ké nenni !

J’ai eu droit à un sermon extraordinaire, prononcé sur un ton qui n’avait rien d’amical : le matériau de ces montures est tellement délicat qu’aucune colle ne permettrait de les réparer ; pire : rien qu’en les manipulant, il pourrait les casser complètement ; et, comme il faut une éternité pour avoir un rendez-vous chez un ophtalmo, il me propose un examen de la vue gratuit… qui lui permettra de me vendre, bien sûr, de nouvelles lunettes au prix le plus élevé. Au passage, il n’a pas manqué d’égratigner la réputation de mon toubib.

Avant qu’il fasse malencontreusement une fausse manœuvre, je me suis empressée de les lui retirer des mains et suis partie, furieuse : non seulement, il ne me verra plus jamais, mais je ne manquerai pas de relater sa vision du sens commercial sur sa page internet.

Un de ses concurrents, qui pratique des prix nettement inférieurs, m’a confirmé que cette monture n’était pas réparable, dont acte ; dans un premier temps, il m’a proposé d’insérer les verres dans une monture similaire. J’avais envie de changer de tête et j’en ai choisi une autre, peut-être un peu moins légère, assurément moins onéreuse avec, en plus, une garantie « casse, griffes et vol » de deux ans.

Payer plus cher pour une meilleure qualité, pourquoi pas ?

… pour autant que le service soit à la hauteur !

Société

2 commentaires Laisser un commentaire

  1. instructive ta petite histoire! on devrait toujours se méfier des nouvelles technologies. Au fait, tu ne dis rien de l’effet sur la vue. parce que le pire serait d’avoir des maux de tête en plus des contrariétés :))
    à bientôt,
    jh

    J'aime

    • Eh bien, Jean-Hugues,

      tu m’ouvres les yeux 👀 (c’est le cas de le dire) : depuis que mes lunettes sont fêlées, il y a une petite gêne quand je regarde vers le bas, et un léger mal de crâne lancinant. Je n’avais jamais établi le lien !!! 😉🙃

      J’attends donc les nouvelles avec impatience…

      Merci !!!

      Bonne journée

      Béa

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :