L’atelier des souvenirs, Anne Idoux-Thivet

Scroll down to content

Alice est une universitaire d’une trentaine d’années, sans emploi ; déprimée, elle a joué les « Tanguy » chez ses parents, qui l’ont finalement installée dans un petit logement familial.

Elle s’est toujours intéressée à l’univers des personnes âgées, et après avoir établi la liste de ses compétences, propose d’animer des ateliers d’écriture dans deux maisons de retraite.

Le succès immédiat de son initiative nous permet de découvrir de belles aventures humaines qui se croisent et se complètent, à travers les superbes textes rédigés par les participants ; le verbe « oser » est décliné sous toutes ses formes.

Cette histoire un peu simple se termine à la façon des romans à l’eau de rose, mais c’est le genre de lecture qui fait du bien dans notre monde actuel.

J’y ai puisé quelques idées intéressantes de thèmes d’ateliers.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :