Archives d’Auteur

Le droit de ne pas finir un livre

Je suis toujours partie du principe que toute lecture commencée doit être terminée, particulièrement quand il s’agit de romans. Par contre, pour les livres de formation ou de documentation, je grappille ce qui m’intéresse, quitte à y revenir plusieurs fois en fonction de questions que je me pose. J’ai commencé à lire « 100.000 dollars pour…

Lire la suite de Le droit de ne pas finir un livre

Duel vocal

Bruxelles, le 5 janvier 1893 Cher Ernest, alors que je flânais sur un marché, mon attention a été attirée par la voix très particulière d’un jeune voyou, qui poussait la chansonnette pour attirer le badaud.  Je l’ai accosté, me suis présenté, et ai proposé de lui enseigner le chant lyrique.  Il m’a d’abord ri au nez,…

Lire la suite de Duel vocal

Crépuscule de printemps

Je crois qu’aucun statisticien ne s’est encore penché sur le nombre de couchers de soleil qui ont été captés depuis la naissance de la photographie, ni ceux qui ont été publiés sur le net. Celui-ci est mon crépuscule de printemps, et je laisse à Patrick Bruel le soin de vous dire si c’est le même…

Lire la suite de Crépuscule de printemps

Pas né pour ça, Jean-Claude Camus

J’aime toutes sortes de musiques, parmi lesquelles une certaine variété française ; par contre, je passe mon chemin quand on commence à parler d’histoires de coulisses, ou de la vie privée d’artistes. Avant d’avoir l’attention attirée sur sa biographie, je n’avais donc jamais entendu parler de Jean-Claude Camus : il s’agit du producteur qui a…

Lire la suite de Pas né pour ça, Jean-Claude Camus

Et le service, alors ?

Mon oncle répète régulièrement, dans un wallon que je suis incapable de retranscrire : « nous ne sommes pas assez riches pour acheter bon marché ».  Je lui donne raison, la plupart du temps, mais certaines expériences ne confirment pas son dicton. Ainsi, après une visite chez l’ophtalmo, il y a plus ou moins deux ans, un…

Lire la suite de Et le service, alors ?

L’Ourthe

Vue sur l’Ourthe depuis le Bois Saint Jacques, au Sart Tilman. L’autoroute gâche le paysage, le bruit gâche la quiétude. Heureusement que le plaisir de marcher dans les bois est intact.

Lire la suite de L’Ourthe

Fermeture

Vingt-sept septembre deux mille dix-sept. Guillaume lève les yeux de son écran au moment précis où Valérie, sa directrice régionale, passe la porte du magasin ; il la regarde se diriger d’un pas rapide vers son bureau.  Il n’a jamais éprouvé beaucoup de sympathie pour cette pimbêche déguisée en femme d’affaires. Elle ne s’est pas annoncée.…

Lire la suite de Fermeture